Patience
AS BOURSE

CIE BOURSE
Accueil > L'AS Bourse > Histoire de l'ASB
Contactez-nous




Je m'abonne à la newsletter

L'Histoire de l'ASB

Le stade de la marche

Les terrains
Le pavillon Marie-Antoinette
La machine Ruston travaillant sur le terrain de rugby
L'entrée du stade de la marche

Le 29 février 1928, constitution de la société civile immobilière.

Le 6 Mars 1928, signature de l’achat du terrain de La Marche. La société Immobilière décide de louer le terrain à l’Association Sportive de la Bourse et d’y faire les travaux pour transformer le terrain en terrains de sport.

Primitivement, le domaine de La Marche faisait partie de l’ancienne Seigneurie de la Celle et du Chesnay, qui dépendait elle-même de Saint Germain-des-prés.

La première chapelle construite sur la Marche y fut édifiée en 1145 par les abbés de saint-Germain-des-prés.

Puis La Marche passa successivement entre les mains :

  • de M. DE MACHAUT, conseiller à la cour des aides en 1622,
  • de M. Pierre CORLUEL, intendant des finances,
  • du roi Louis XIV en 1683,
  • de François LE TELLIER, marquis de Louvois, en 1700,
  • de M. DE CHAMILLARD, ministre du roi, en 1706,
  • de M. DESMARETS, contrôleur général des finances,
  • de John LAW, le financier, directeur de la banque royale en 1718,
  • de la reine Marie-Antoinette en 1785.

Après la révolution, en 1794, le Clos de La Marche fut vendu comme bien national au citoyen BRO pour 200 000 livres.

En 1851, Ary SHEFFER, frère du peintre s’en rend acquéreur et transforme La propriété en hippodrome.Achetée en 1892 par Maître BLOCH, La Marche qui comptait 43 hectares fut morcelée en 1914.Une partie des 16 hectares fut acquise par l’Union Régionale Parisienne Des Oeuvres de Plein Air pour y établir le stade que nous connaissons aujourd’hui.